Truc (et traiter) vos muscles

Truc (et traiter) vos muscles

Vous cherchez à devenir plus fort, plus maigre ou plus rapide ? Vos muscles ne coopèrent pas toujours – ils ont tendance à être fatigués et douloureux – et vous devrez peut-être les surpasser pour atteindre vos objectifs de mise en forme.

Retrouvez dans ce site les comparatifs des meilleurs cages musculation.

Ces simples astuces mentales et physiques (et quelques friandises !) feront passer vos séances d’entraînement à un niveau supérieur en laissant vos muscles deviner.

Truc n°1 : Garder le calme
Vos muscles veulent arrêter de travailler lorsqu’ils ressentent de la fatigue, mais qu’est-ce qui leur dit qu’ils sont fatigués ? (Indice : vous l’utilisez en ce moment.) “Votre cerveau donne le rythme pour que votre corps ne manque pas d’énergie”, explique Kevin Thompson, Ph.D., directeur des études sportives à l’Université de Canberra, en Australie.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez transformer cette connexion cerveau-muscle à votre avantage. Au cours d’une séance d’entraînement stimulante, prendre de longues respirations contrôlées et rester aussi calme que possible vous permettra de garder votre cerveau à la tâche et vos muscles plus frais. Donc, avant votre prochain set ou tour de piste, prenez quelques minutes pour vous vider l’esprit et vous concentrer sur votre respiration.

Truc #2 : Visualisation
La recherche suggère qu’en se voyant devenir plus fort, on peut en fait renforcer ses muscles. Une étude pionnière réalisée en 2004 à la Cleveland Clinic a révélé que l’entraînement mental ” propulse les muscles à un niveau d’activation plus élevé “, ce qui augmente la force – une découverte qui a récemment été confirmée.

De même, des visions de victoire avant qu’une séance d’entraînement n’ait été démontrée pour stimuler les contractions musculaires, et pas seulement pour vous remonter le moral. La visualisation – vous imaginer assis confortablement sur un banc en faisant des flexions de jambes, par exemple, ou en faisant semblant de tirer sur une corde en courant en montée – peut même créer la sensation que vous exercez moins d’énergie que vous ne l’êtes vraiment.

Augmentez les confitures ! La recherche a montré que l’écoute de la musique pendant l’entraînement offre cinq avantages clés :

Distraction. Les chansons accrocheuses vous empêchent de vous attarder sur la fatigue que vous ressentez.
Concentrez-vous. Les bons airs – qui peuvent être différents pour un boxeur et un golfeur – peuvent soit vous remonter ou vous détendre avant une séance d’entraînement ou une compétition.
Rythme. Les chansons dont le rythme correspond à votre tempo peuvent vous aider à continuer de ronronner pendant les sports qui comportent des mouvements rythmiques et répétitifs.
Mémoire musculaire. Écouter de la musique tout en apprenant une nouvelle habileté physique peut aider à renforcer les mouvements et à les perfectionner plus rapidement.
Motivation. La musique vous aide à atteindre le ” flux “, un état dans lequel vous êtes pleinement concentré, engagé et énergisé.
Pour de meilleurs résultats, assurez-vous de choisir la musique qui correspond bien au rythme et à l’ambiance désirés de votre séance d’entraînement. Et n’oubliez pas de recharger les batteries de votre iPod ! Il n’y a rien de pire que de manquer de musique sur une longue période.